top of page

A la découverte des fascias


On entend beaucoup parler de fascia dernièrement, mais de quoi s’agit-il réellement?


De couleur blanche, ce tissu vivant, dit “conjonctif”, recouvre l’ensemble de nos organes.

Il a souvent été confondu avec le tissu musculaire du fait de son apparence fibreuse.

Aujourd'hui, les recherches ont permis de démontrer qu’il s’agit bel et bien d’un organe à part entière.


Quelques fonctions des fascias :


  • Entourant les organes (nerfs, veines, artères et autres vaisseaux) ils permettent leur approvisionnement en sang, lymphe… en ÉNERGIE.

  • Extrêmement résistants, ils représentent une couche protectrice.

  • Se situant périphérie de notre corps, c’est aussi un réel outil de proprioception.

  • Les fascias relient les muscles au squelette, permettant la communication entre les muscles.

  • Ils régulent les échanges thermiques.

  • Les fascias influencent aussi notre humeur.


Les fascias qui présentent des distorsions (en cas d’inactivité, blessures, mauvaises postures, stress, cicatrices, pathologies…) sont susceptibles de causer différentes problématiques.

En effet, les manques de fermeté, d’élasticité et de flexibilité entravent leur efficacité et peut générer des douleurs.

Les zones sensibles sont variées: nuque, épaules (apparition de céphalées), poitrine (oppression), dos, coudes, poignets, ventre, hanches, l’aine, les genoux…

Bref une multitude de troubles allant de la dorsalgie, à l’irritation des tendons, en passant par les douleurs musculaires, ou encore les névralgies …


En revanche, lorsque les fascias sont entraînés et détendus, ils sont fonctionnels.

Leur structure est géométrique et ordonnée et ne créent pas de d’adhérence.


Pour gagner en qualité de vie, accélérer le processus de guérison, supprimer les douleurs ou encore éviter les blessures, l’alternance d’effort relâchement est particulièrement indiqué. Ce principe améliore grandement la circulation sanguine et permet une meilleure évacuation du sang de la lymphe, des toxines…Le métabolisme se renforce et le corps développe une meilleure absorption d’oxygène.

Les disciplines les plus efficaces ne sont pas récentes et découlent d’un savoir ancestral.

En effet, le yoga, le tai chi, le qi gong, ou encore le pilates, sont autant de pratiques qui viennent stimuler les fascias.

Les thérapies manuelles telles que les massages sont idéales pour compléter les exercices.





Comments


bottom of page